Comment soigner un Panaris au pied ? (causes et traitements)


Panaris au pied soigner panaris

Le panaris se développe sur les pieds ou les mains. C’est une infection cutanée, d’origine bactérienne, qui peut toucher toutes les tranches d’âge. Elle peut apparaître même chez les bébés. En l’absence de soins, elle peut devenir très grave.


En cas de panaris, la partie de la peau concernée devient rouge et gonflée. Ces signes peuvent s’accompagner d’une douleur pulsative. Sans traitement approprié, elle deviendra plus vive. Et un abcès finira par se former.


Quels sont les traitements contre le panaris au pied ?


soigner panaris au pied ongles panaris

Heureusement qu’il est possible de traiter le panaris dès son apparition. Les méthodes de traitement varient en fonction du stade de développement de l’infection. Ci-dessous quelques exemples pouvant être appliqués.


Remèdes de grand-mère


Quelques remèdes de grand-mère sont efficaces pour calmer le panaris au pied. Parmi ceux-ci, on distingue :

  • L’huile de ricin

  • L’argile verte

  • Le miel

  • L’oignon

>> À lire également : Remède de grand-mère pour soigner un cor au pied


Huiles essentielles


Pour traiter le panaris au pied, on a également le choix de recourir à des huiles essentielles de :

  • Niaouli

  • Laurier noble

  • Tea tree

  • Lavande fine

Bains antiseptiques


Cette méthode permet de résorber l’infection, mais ne suffira pas à soigner le panaris si ce dernier est déjà trop profond. Elle consiste à faire soi-même régulièrement un bain de pied dans un produit antiseptique, du Dakin par exemple.


Antibiotiques


Si le panaris ne s’est pas encore transformé en abcès, les traitements antibiotiques permettent d’améliorer la situation en 48 h. En cas contraire, il est vivement recommandé de consulter rapidement un professionnel de santé.


Chirurgie


Arrivé à un stade avancé, il est nécessaire d’inciser l’abcès pour traiter le panaris au pied. Le traitement s’accompagne de soins antiseptiques. Parfois, il est aussi nécessaire de recourir à des antibiotiques en cas de chirurgie.


Comment éviter d’avoir un panaris au pied ?


Plusieurs précautions doivent être prises si l’on veut éviter d’avoir un panaris. Il est tout aussi important de porter en toutes circonstances des chaussures bien adaptées à la forme et la taille des pieds.


Port de chaussures confortables


traitement panaris au pied chaussures confortables


Il est conseillé de porter des chaussures confortables, qui ne sont ni trop pointues ni trop serrées. Pour laisser respirer au maximum les pieds, il est également toujours préférable de mettre des chaussettes épaisses et en coton.


Autres précautions à prendre


Prendre soin de ses pieds, adopter de simples gestes peut éviter d’avoir un panaris au pied. En ayant une bonne hygiène de vie, on renforce aussi le système immunitaire. Et pour que l’infection ne se complique pas, il est impératif de se faire vacciner contre le tétanos.


Il est bon de noter que pour le bébé, il faut particulièrement laver l’extrémité de ses orteils à chaque fois qu’on lui donne le bain. Ci-dessous d’autres précautions qu’il convient de prendre pour s’en prémunir.


Adopter une bonne hygiène


Une bonne hygiène des pieds permet d’éviter d’avoir un panaris. Il est essentiel de bien les laver régulièrement. C’est la base pour se protéger contre les maladies infectieuses. En cas de plaie, il faut désinfecter sans attendre.


Prendre soin des ongles


Avoir une bonne hygiène des ongles est également recommandé. Lorsque l’on se lave, il faut penser à se brosser cette partie de l’orteil ainsi qu’en dessous. En faisant une manucure, on doit également s’assurer que les outils utilisés sont bien propres. Pour éviter d’avoir un panaris au pied, il est tout aussi important de ne pas arracher les cuticules.


Traiter rapidement les maladies de la peau


Il est impératif de vite soigner la mycose, l’eczéma ou encore le psoriasis. En cas d’effraction de la peau, les bactéries s’y logeront. Et une consultation médicale est recommandée si l’on veut éviter toute évolution de la maladie.


Éviter les piqûres d’insectes


Il serait aussi sage d’éviter autant que possible de se faire piquer par des insectes tels que les frelons, les abeilles et les guêpes. De même, il vaut mieux retirer sans tarder les échardes pour éviter d’avoir un panaris.


Dans tous les cas, il est judicieux de voir des professionnels de santé dès que l’on remarque une inflammation au niveau des orteils. Pour ceux qui préfèrent s’automédiquer, ils doivent consulter un pédicure-podologue au bout de 48 h si :

  • La peau touchée par l’infection reste tendue

  • L’orteil concerné est toujours gonflé

  • La douleur empêche de dormir.

Et une prise en charge rapide est fortement recommandée si le vaccin antitétanique n’est pas à jour. De même, les personnes diabétiques doivent immédiatement consulter un médecin.


>> Continuer à lire : Mycose des pieds (ongles) : 4 traitements naturels efficaces à faire soi-même

 

Suivez-nous et découvrez nos conseils pour prendre soin de vos pieds : 

Nos produits :